Ventilation autonome

Grâce à des panneaux solaires combinés à des cellules photovoltaïques (systèmes aérothermiques solaires de Grammer Solar), un ventilateur démarre automatiquement dès que le capteur reçoit suffisamment de soleil. L’air neuf extérieur est filtré puis insufflé dans le capteur à air calorifugé où sa température s’élève d’environ 40°C L’air chaud est introduit dans la maison par un conduit isolé.

Une surface de capteur de 1 m2 seulement permet de bien ventiler et de maintenir au sec une superficie d’environ 15 m2 dans le Nord de la France, et jusqu’à 30 m2 dans les régions du Sud. Les moisissures et les dégâts dus à l’humidité ne sont alors plus que de l’histoire ancienne. L’air ambiant est renouvelé de 4 à 10 fois par journée  à la mi-saison.

Le régulateur PVTBOX permet d’optimiser l’usage du chauffage principal qui n’est pas sollicité lorsque l’ensoleillement permet de chauffer la zone de vie.

 

img-solar-twin

Ce système est particulièrement adapté aux maisons secondaires dont on veut couper l’alimentation électrique en cas d’absence.


http://www.twinsolar.com/fr/